HAITI – Responsable Programme Sécurité Alimentaire Nutrition (SAN) (H/F) – Port au prince

Country: Haiti
Organization: Solidarités International
Closing date: 25 Oct 2021

QUE FAISONS-NOUS…

Haïti est un pays largement exposé et vulnérable aux aléas climatiques. Depuis 2004 un total de 49 désastres naturels a frappé le pays, et cette tendance s’est constatée en 2017, avec pas moins de 17 systèmes baptisés dans l’Atlantique Nord incluant 10 cyclones, dont 6 catégorisés comme « majeurs ». L’alternance des phénomènes El Niño et La Niña impacte Haïti, ainsi les épisodes de sécheresse répétés limitent l’accès à l’eau, à la fois pour la consommation des populations et leurs bêtes, mais également pour l’irrigation. S’ensuivent des épisodes de fortes pluies entrainant des glissements de terrain, le lessivage des sols et favorisant la contamination de l’eau. De plus, les saisons cycloniques mettent le pays en alerte plus de 5 mois par an.

Par ailleurs, Haïti a été victime d’une épidémie de choléra d’octobre 2010 à février 2019 ; l’annonce officielle de la fin de cette épidémie n’a toutefois pas encore été annoncée officiellement. De plus, Haïti n’a pas été épargnée par la pandémie de Covid 19 dont les conséquences humaines, sociales et économique risquent d’impacter durablement son développement.

À cela s’ajoute l’insécurité principalement dans la capitale Port-au-Prince en raison de combats entre différents gangs ou des gangs contre la police nationale haïtienne (PNH). Au début du mois de juin 2021, des gangs armés se sont emparés du quartier de Martissant au sud-ouest de la capitale haïtienne. Les rafales d’armes automatiques conjuguées aux incendies de maison et aux violentes attaques de postes de police ont fait fuir environ 15 000 personnes dans les communes voisines. Installées majoritairement dans des gymnases, des églises et des écoles, les populations déplacées souffrent notamment d’un manque criant d’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement.

En outre, l’assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet 2021 par un commando de mercenaires principalement colombiens, a plongé le pays dans une incertitude politique, à laquelle s’ajoute un vide constitutionnel. En effet, le parlement n’existe plus depuis janvier 2020, le président dirigeait le pays par décret. Enfin, les élections présidentielles et législatives sont pour l’instant prévues le 26 septembre 2021, mais elles devraient être reportées.

Le contexte haïtien est par conséquent le théâtre régulier de réponses d’urgence, menées en parallèle d’actions plus durables. La réponse à des besoins immédiats permet de soulager la population des zones d’intervention, alors que les projets à plus long-terme visent à améliorer durablement leur résilience et/ou prévenir les risques.

Aussi, la stratégie de Solidarités International s’inscrit dans une réflexion d’intégration et de lien entre développement et action d’urgence, particulièrement adaptée à la dynamique de la crise haïtienne visant à renforcer les capacités des acteurs locaux tout en se dotant d’une solide capacitée d’intervention en cas d’urgence.

Programmes :

Ø WaSH in School dans le département de la Grande Anse

Ø Appui au retour progressif des écoliers en contexte de post-COVID-19

Ø PCA de contingence pour le renforcement de la préparation aux situations d’urgence, dans les départements de l’Ouest et des Nippes

Ø Assistance WASH d'urgence pour les personnes déplacées dans la zone urbaine de Port-au-Prince

Ø Préparation aux catastrophes et réponse rapide aux situations d’urgence sur le territoire haïtien **

Ø Distribution d’urgence pour la couverture des besoins alimentaires de base des ménages les plus vulnérables de la Zone Métropolitaine de Port-au-Prince (ZMPP)

LE POSTE

Objectifs généraux du poste :

Le/la responsable programme Sécurité Alimentaire Nutrition est en charge de la mise en œuvre et de la réalisation des objectifs définis dans les propositions d’opération.

  • Il/elle est chargé.e de la supervision des équipes opérationnelles affectées à son programme.

  • Il/elle est le/la garant.e de la bonne exécution et de la qualité du/des programme(s) de sécurité alimentaire mis en œuvre, et le cas échéant, propose des ajustements ou des développements pour en garantir la pertinence.

Cela implique :

· Le diagnostic et conception des projets

· La mise en œuvre et suivi opérationnel

· La capitalisation

· La GRH

· Le Reporting / communication / représentation

VOTRE PROFIL

Compétences/expériences spécifiques requises :

· Être titulaire d’un diplôme en lien avec la sécurité alimentaire et/ou les transferts monétaires

  • Expérience de minimum 1 an en tant sur Responsable programme sécurité alimentaire par le biais de transferts monétaires
  • Avoir une bonne expertise technique en transfert monétaire
  • Avoir des connaissances en nutrition, dépistage et référencement
  • Expérience antérieure dans un environnement instable (pays en conflit / post-conflit)

· Expérience en gestion d'équipe

Connaissances et compétences techniques

· Excellente capacité rédactionnelle et de formalisation technique

  • Capacité de trouver des solutions techniques rapidement et de façon adaptée
  • Connaissance des règles, outils et procédures de Solidarités International
  • Expérience en Haïti appréciée
  • La maitrise du français est indispensable

· La maitrise du créole haïtien est un plus

  • La connaissance du système Red Rose est un plus

Compétences transférables

· Bonnes capacités de leadership et de management

  • Bonnes capacités d'analyse et de rédaction / édition
  • Bonne communication, négociations et compétences diplomatiques et interculturelles
  • Bonne capacité d'organisation, d’anticipation et de planification
  • Bonnes compétences pédagogiques

· Capacité à travailler sous forte pression

Langue : français, anglais, la connaissance du créole haïtien serait un atout**

Informatique : Pack office**

SI VOUS OFFRIRA LES CONDITIONS SUIVANTES

Poste salarié :
Selon l’expérience, à partir de 1800 euros brut par mois, (+ 10% de prime de congés payés versés mensuellement, soit 1980 euros brut par mois),
+Per Diem mensuel de 750 dollars.

SI prend également en charge les frais d'hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d'origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale :

L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

Break : En cours de mission, une alternance travail - repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois avec une allocation de 850 USD.

Sur la base d’une mission d’un an : breaks de 7 jours ouvrés à 3, 6 et 9 mois de mission (avec une participation de 850 USD versée par Solidarités).
A ces temps de break, il faut ajouter l’octroi d’un jour de repos supplémentaire par mois travaillé soit 12 jours en plus pour un contrat d’un an.

CONDITIONS DE VIE :

Le poste est basé à Port au Prince ; les expatriés de SI sont hébergés dans un complexe d’appartements tout confort, proche du bureau SI, dans une zone sans aucun problème de sécurité.

How to apply:

Vous reconnaissez-vous dans cette description? Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation en français sur ce lien : https://bit.ly/3iNcsTn

Les candidatures contenant uniquement les CV ne seront pas considérées.

Solidarités International se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

Maintenant que vous avez démontré votre intérêt en étant courageusement allé au bout de cette annonce, vous pouvez aller en découvrir plus sur Solidarités International !

www.solidarites.org



Apply to Job

Related Job Vacancies

RCA – GRANT MANAGER (F/H) – BANGUI

Operations Director - Syria (Based in Amman)

Country Programme Coordinator – Various Destinations

Responsable Pharmacie - RCA - Bangui

Deputy Chief of Party (Gateway )