DRC MediCapt Tech Consultant / Consultant technologique MediCapt RDC

Country: Democratic Republic of the Congo
Organization: Physicians for Human Rights
Closing date: 16 Jul 2021

Location: Bukavu, Democratic Republic of the Congo (DRC)

Classification: This is a temporary, part-time consultancy through August 2021, with the possibility of extension.

Work Authorization: Applicants must be authorized to work in the DRC.

Organization Description

For more than 30 years, Physicians for Human Rights (PHR) has used science and medicine to document and call attention to mass atrocities and severe human rights violations. We investigate and document abuses, give voice to survivors and witnesses, and plant seeds of reconciliation by ensuring that perpetrators can be held accountable for their crimes. PHR uses our core disciplines – science, medicine, forensics, and public health – to inform our research and investigations and to strengthen the skills of frontline human rights defenders. We work closely with hundreds of partners around the world, using facts to wage effective advocacy and campaigning and providing critical scientific evidence so that survivors can seek justice.

PHR, which shared in the 1997 Nobel Peace Prize for our work to end the scourge of landmines, is poised for even greater growth and impact. As part of that strategy, we are seeking committed activists with a passion for human rights.

Role Description

In 2011, Physicians for Human Rights (PHR) launched its Program on Sexual Violence in Conflict Zones to confront impunity for widespread sexual violence – used as both a weapon of war and a common crime. Rare cases that made it to court often failed because of insufficient evidence to support survivors’ allegations. In that context, PHR saw medical professionals as powerful change agents and created an initiative to enhance collaboration between medical and legal professionals to collect, document, and analyze forensic evidence to hold perpetrators accountable, and to improve medical care and access to justice for survivors. PHR has been working with doctors, nurses, trauma counsellors, police officers, lawyers, and judges in Kenya and the Democratic Republic of the Congo (DRC) to develop comprehensive, standardized methods for collecting forensic evidence of sexual violence to increase the likelihood of effective and successful investigations and prosecutions of these crimes.

But health facilities and police stations using paper-based forms often lack proper storage for secure preservation or officials encounter difficulties traveling distances to transmit or retrieve evidence due to poor roads or lack of access to vehicles, among other complicating factors.

To address these challenges and to leverage mobile phone penetration even in the most resource-constrained environments, PHR has been developing a high-tech solution called MediCapt, a mobile application to help clinicians document forensic evidence of sexual violence during a patient encounter. This app converts a standardized medical intake form to a digital platform and combines it with a secure mobile camera to facilitate forensic photography. Clinicians can use the app to compile evidence, photograph survivors’ injuries, and securely transmit the data to police, lawyers, and judges involved in prosecuting these crimes. Digitizing these forms minimizes the chances of loss, tampering, or theft of medical evidence, while preserving chain of custody.

Our partners in the DRC and Kenya see MediCapt as a solution for yielding stronger evidence, preserving chain of custody, and improving data security and privacy. Among its key features, MediCapt includes sophisticated encryption, cloud data storage, high fidelity to chain of custody standards, and tamper-proof metadata. Significantly, the Android-based app is designed to securely collect data in conflict zones, as well as remote locations where internet connectivity and/or wireless data transmission is limited. PHR has been collaborating with clinicians in the DRC and Kenya to improve MediCapt’s features (offline printing, secure photo capture capacity, and back-end review for quality improvement and assurance). We have also been working with health care facilities to integrate the app into clinical workflows and co-developed implementation protocols. We went “live” with patients in Naivasha, Kenya in 2018 and we will soon pilot with patients for the first time in the DRC.

Physicians for Human Rights (PHR) is seeking a Technological Consultant to support MediCapt in the DRC. The consultant will serve as the technological expert for MediCapt in the DRC and support project management, working in close coordination with PHR staff, hospital administrators, end users, the MediCapt technological consultant in Kenya, and other partners.

Reports to: DRC Coordinator

Responsibilities:

● In collaboration with the PHR team and hospital administrators, conduct an assessment of the hospital for MediCapt use. This will include assessing the resources available at the hospital and necessary upgrades (WiFi, equipment, etc.), identifying the MediCapt end users and support team, mapping the current flow of documentation and record keeping, and identifying other technological or mHealth projects at the hospital that could be relevant for MediCapt.

● Prepare and facilitate training sessions for end users.

● Plan and facilitate kickoff meeting for hospital team and other relevant authorities.

● Support and mentor hospital Information and Communications Technology and Records teams throughout the duration of the project, both on and off site.

● Coordinate with PHR staff, end users, and tech firms on any necessary updates to the application.

● Identify common MediCapt issues, assist in documenting the solutions, and escalate to responsible PHR staff for issues that cannot be handled locally.

● Meet with hospital administrators and staff to build and maintain positive, supportive relationships.

● Work with Kenya-based PHR staff and technological consultant for MediCapt to ensure cross-learning.

● Other responsibilities as deemed necessary by PHR staff.

Qualifications and Skills

● Advanced degree (BAC + 5, at a minimum) in IT, information systems, computer science, or related field preferred.

● At least 3-5 years professional experience in technology for social impact, mHealth, or IT in NGO, health care, or related setting.

● Experience facilitating high-quality trainings preferred.

● Familiarity with human rights and sexual violence preferred.

● Oral and written fluency in French and English required.

● Extensive knowledge of technology in health care settings.

● Able to communicate effectively with tech and non-tech audiences.

● Able to test for and resolve WiFi problems and other technological challenges.

● Able to execute multiple tasks while responding to multiple priorities and adhering to deadlines.

● Able to work collaboratively, effectively, and professionally with multiple stakeholders and organizations.

● Knowledge of data security issues relating to eHealth data.

● Able to troubleshoot IT hardware and software issues, including Android phones and tablets, printer support and setup, among others.

● Able to do basic research and report writing.

More information about Physicians for Human Rights can be found at www.phr.org.

Lieu d’affectation : Bukavu, RDC**

Classification: Il s'agit d'une consultation temporaire à temps partiel jusqu'en août 2021, avec possibilité de prolongation.

Autorisation de travail : Les candidats doivent être autorisés à travailler en RDC.

A Propos de Physicians for Human Rights

Depuis plus de 30 ans, Physicians for Human Rights (PHR) utilise la science et la médecine pour documenter et attirer l'attention sur les atrocités de masse et les graves violations des droits humains. Nous enquêtons et documentons les abus, donnons la parole aux survivants et aux témoins, et plantons les graines de la réconciliation en veillant à ce que les auteurs puissent être tenus responsables de leurs crimes. PHR utilise nos disciplines de base - la science, la médecine, la médecine légale et la santé publique - pour éclairer nos recherches et nos enquêtes et pour renforcer les compétences des défenseurs des droits humains de première ligne. Nous travaillons en étroite collaboration avec des centaines de partenaires à travers le monde, en utilisant des faits pour mener un plaidoyer et une campagne efficaces et en fournissant des preuves scientifiques critiques afin que les survivants puissent demander justice.

PHR, qui a partagé le prix Nobel de la paix 1997 pour notre travail pour mettre fin au fléau des mines terrestres, est sur le point de connaître une croissance et un impact encore plus grands. Dans le cadre de cette stratégie, nous recherchons des militants engagés et passionnés par les droits humains.

Contexte :

En 2011, Physicians for Human Rights (PHR) a lancé son programme sur les violences sexuelles en zones de conflit pour lutter contre l'impunité des violences sexuelles généralisées, utilisées à la fois comme une arme de guerre et comme un crime de droit commun. Les rares affaires qui ont abouti au tribunal, ont souvent échoué en raison de l’insuffisance des preuves pour étayer les allégations des victimes. Dans ce contexte, PHR considérait les professionnels de la santé comme de puissants agents de changement et a créé une initiative visant à renforcer la collaboration entre les professionnels de la santé et du droit afin de collecter, documenter et analyser les preuves médico-légales afin de tenir les auteurs responsables de leurs actes et d'améliorer les soins médicaux et l'accès à la justice pour les survivant.e.s. PHR a travaillé avec des médecins, des infirmières, des conseillers en traumatologie, des policiers, des avocats et des magistrats au Kenya et en République Démocratique du Congo (RDC) pour développer des méthodes complètes et standardisées de collecte de preuves médico-légales de violence sexuelle afin d'augmenter la probabilité des enquêtes et des poursuites fructueuses concernant ces crimes.

Mais les établissements de santé et les postes de police utilisent des formulaires papier qui manquent souvent de lieu de stockage adéquat pour une conservation sécurisée ou dans d’autre cas les fonctionnaires rencontrent des difficultés de longues distances à parcourir pour transmettre les réquisitions ou récupérer des preuves en raison entre autres du mauvais état des routes ou du manque d'accès aux véhicules.

Pour relever ces défis et tirer parti de la pénétration des téléphones mobiles, même dans les environnements les plus limités en ressources, PHR a développé une solution de haute technologie appelée MediCapt, une application mobile pour aider les cliniciens à documenter les preuves médico-légales de violence sexuelle lors d'une rencontre avec un.e patient.e. Cette application convertit un formulaire d'admission médicale standardisé en une plate-forme numérique et le combine avec un appareil photographique mobile sécurisé pour faciliter la photographie médico-légale. Les cliniciens utiliseront l'application pour rassembler des preuves, photographier les blessures des survivants et transmettre en toute sécurité les données aux autorités chargées d’engager les poursuites judiciaires. La numérisation de ces formulaires minimise les risques de perte, d'altération ou de vol de preuves médicales, tout en préservant la chaîne de traçabilité. Les prestataires de soins de santé peuvent utiliser MediCapt pour compiler des preuves médicales, photographier les blessures des survivant.e.s et transmettre en toute sécurité les données à la police, aux avocats et aux magistrats impliqués dans la poursuite des crimes de violence sexuelle.

Nos partenaires en RDC et au Kenya considèrent MediCapt comme une solution pour fournir des preuves plus solides, préserver la chaîne de contrôle et améliorer la sécurité des données et la confidentialité. Parmi ses principales caractéristiques, MediCapt comprend un cryptage sophistiqué, un stockage de données dans le cloud, une conformité aux normes de la chaîne de traçabilité et des métadonnées infalsifiables. De manière significative, l'application basée sur l’environnement Android est conçue pour collecter en toute sécurité des données dans les zones de conflit, ainsi que dans les endroits éloignés où la connectivité Internet et/ou la transmission de données sans fil est limitée. PHR a collaboré avec des cliniciens en RDC et au Kenya pour améliorer les fonctionnalités de MediCapt (l’impression sur papier hors ligne, la capacité de capture de photos sécurisée et examen back-end pour l'amélioration et l'assurance de la qualité). Nous avons également travaillé avec les établissements de santé pour intégrer l'application dans les flux de travail cliniques et dans les protocoles de mise en œuvre qui ont été co-développé. Nous sommes allés « vivre » avec des patients à Naivasha en 2018 et nous allons bientôt piloter avec des patients pour la première fois en RDC.

Physicians for Human Rights (PHR) recherche un consultant technologique pour soutenir MediCapt en RDC. Le consultant servira en tant qu’expert technologique pour MediCapt en RDC et soutiendra la gestion de projet, travaillant en étroite coordination avec le personnel de PHR, les administrateurs d'hôpitaux, les utilisateurs finaux, le consultant technologique Medicapt au Kenya et d'autres partenaires.

Rend compte à:** Coordinateur PHR en RDC

Responsabilités :

· En collaboration avec l'équipe PHR et les administrateurs de l'hôpital, effectuer une évaluation de l'hôpital pour l'utilisation de MediCapt. Cela comprendra l'évaluation des ressources disponibles à l'hôpital et les mises à niveau nécessaires (Wifi, équipement, etc.), l'identification des utilisateurs finaux et de l'équipe d'assistance de MediCapt, la cartographie du flux actuel de documentation et de tenue de registres, et l'identification d'autres projets technologiques ou de mHealth hôpital qui pourrait être pertinent pour MediCapt.

· Préparer et animer des sessions de formation pour les utilisateurs finaux.

· Planifier et animer une réunion de lancement pour l'équipe de l'hôpital et les autres autorités compétentes.

· Soutenir et encadrer les équipes des technologies de l'information et de la communication (TIC) et des archives des hôpitaux pendant toute la durée du projet, sur site et hors site.

· Coordonner avec le personnel de PHR, les utilisateurs finaux et les entreprises de technologie les mises à jour nécessaires de l'application.

· Identifier les problèmes MediCapt courants et aider à documenter les solutions et faire remonter au personnel responsable de PHR, les problèmes qui ne peuvent pas être traités localement.

· Rencontrer les administrateurs et le personnel de l'hôpital pour établir et entretenir des relations positives et de soutien.

· Travailler avec le personnel de PHR basé au Kenya et le consultant technologique de MediCapt pour assurer l'apprentissage croisé.

· Autres responsabilités jugées nécessaires par le personnel de PHR.

Qualifications et compétences :

· Diplômé d'études supérieures (BAC + 5 minimum) en informatique, en systèmes d'information, en informatique ou dans un domaine connexe serait préférable.

· Au moins 3 à 5 ans d'expérience professionnelle dans la technologie à impact social, la santé mobile ou l'informatique dans des ONG, des soins de santé ou dans un environnement connexe.

· Expérience de la facilitation de formations de haute qualité serait un atout.

· Une bonne connaissance des droits humains et de la violence sexuelle serait préférable.

· Maîtrise orale et écrite du français et de l'anglais exigée.

· Connaissance approfondie de la technologie dans les milieux de la santé.

· Capable de communiquer efficacement avec des publics technologiques et non technologiques.

· Capable de tester et de résoudre les problèmes de Wifi et d'autres défis technologiques.

· Capable d'exécuter plusieurs tâches tout en répondant à plusieurs priorités et en respectant les délais.

· Capable de travailler en collaboration, efficacement et professionnellement avec plusieurs parties prenantes et organisations.

· Connaissance des problèmes de sécurité des données liés aux données de cybersanté.

· Capable de résoudre les problèmes matériels et logiciels informatiques, y compris les téléphones et tablettes Android, le support et la configuration des imprimantes, entre autres.

· Capable de faire des recherches de base et de rédiger des rapports.

How to apply:

To Apply

Please combine your cover letter and resume as a pdf or Word doc and send it to resumes@phr.org. Indicate your “*Last Name/First Name, DRC MediCapt Tech Consultant*” in the email subject line.

A complete application consists of:

a) A thoughtful cover letter explaining why you are qualified for/interested in the DRC MediCapt Tech Consultant position with PHR.

b) Resume/Curriculum Vitae.

Comment postuler

Veuillez combiner votre lettre de motivation et votre CV en un document PDF ou Word et l'envoyer à resumes@phr.org. Indiquez votre « Nom / Prénom, DRC MediCapt Tech Consultant » dans la ligne d'objet du courriel.

Une application complète se compose de :

a) Une lettre de motivation réfléchie expliquant pourquoi vous êtes qualifié / intéressé par le poste de consultant technique MediCapt RDC chez PHR.

b) Curriculum Vitae.

Seules les candidatures complètes au format demandé et envoyées à resumes@phr.org seront prises en considération.

Physicians for Human Rights est un employeur garantissant l'égalité des chances, engagé dans l'embauche inclusive et dédié à la diversité dans son travail et son personnel. Nous recrutons et embauchons sans discrimination fondée sur la race, l'origine nationale, la religion, le sexe, l'identité de genre, l'orientation sexuelle, la condamnation antérieure, les antécédents d'arrestation, le handicap, l'état matrimonial, le statut d'ancien combattant, l'âge ou toute autre protection prévue par la loi.

Only complete applications in the format requested and sent to resumes@phr.org will be considered.

Physicians for Human Rights is an equal opportunity employer committed to inclusive hiring and dedicated to diversity in its work and staff. We recruit and hire without discrimination based on race, national origin, religion, gender, gender identity, sexual orientation, prior conviction, arrest history, disability, marital status, veteran status, age, or any other protection afforded by law.



Apply to Job

Related Job Vacancies

Secretary - ASN Trustee Board

Area Manager

Enrollment Data Assistant - Yobe

RCA – GRANT MANAGER (F/H) – BANGUI

Senior Inter-Agency Coordination Officer, P4, Dakar