Tchad - Un·e Coordinateur/trice Terrain Ouaddaï à Abéché

NGO Jobs / UN Jobs Vacancy



Country: Chad
Organization: Première Urgence Internationale
Closing date: 16 Mar 2021

Date d'arrivée: 15 Février 2021

Durée de la mission: 10 mois

Lieu: Abéché, Tchad

Première Urgence Internationale (PUI) est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque. L’ensemble de ses personnels se mobilise au quotidien pour couvrir les besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. L’objectif est d’aider les populations déracinées dans l’urgence, tout en leur permettant de regagner rapidement autonomie et dignité. L’association mène environ 200 projets par an, dans les domaines de la sécurité alimentaire, la santé, la nutrition, la réhabilitation d’infrastructures, l’eau et l’assainissement et la relance économique. PUI intervient en appui à près de 6 millions de personnes dans 22 pays, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, en Europe de l’Est et en France.

Découvrez nos valeurs et notre histoire.

Situation et besoins humanitaires

Le Tchad était considéré jusqu’à récemment comme une sorte d’îlot de stabilité en Afrique centrale, entouré par différentes crises dans ses pays frontaliers. Cette stabilité relative s’avère extrêmement fragile du fait de la situation socio-économique plus que morose du pays. L’ensemble des indicateurs socio-économiques sont mauvais, voire alarmants. En parallèle, les ressources de l’Etat se trouvent limitées du fait de la chute du prix du pétrole à l’échelle internationale et de l’augmentation des dépenses militaires dans le cadre de la lutte contre le terrorisme au niveau de la sous - région. Les tensions sociales sont par conséquent exacerbées dans le contexte d’augmentation du prix du carburant (décembre 2017) et de la loi de finances 2018 qui augmente l’imposition sur le revenu des plus hauts salaires. Le mécontentement est général, le personnel de l’Etat dont celui de la santé est en grève, le secteur privé également.

Le Tchad est également le pays des crises oubliées qui a été particulièrement affecté depuis 2014 par des mouvements de population en provenance de RCA, du Soudan et des pays limitrophes au Lac Tchad. En outre, le pays souffre de crises alimentaires et nutritionnelles chroniques ainsi que des effets du changement climatique dans la bande sahélienne. La situation humanitaire demeure critique et les financements peinent à couvrir les besoins.

Positionnement / Stratégie de PUI dans le pays

Pour l’année 2021, la stratégie de PUI au Tchad repose sur les orientations suivantes :

  • Axe N°1: Lutte contre les épidémies et les impacts du changement climatique
  • Axe N°2: Lutte contre la malnutrition et ses causes sous-jacentes
  • Définir une stratégie dans son appui aux centres de santé afin de renforcer son partenariat avec les autorités sanitaires (DS, DSPO et Ministère de la Santé) dans le cadre du financement de 5 ans de l’UE dans le Ouaddai.

Dans le cadre de nos activités au Tchad, nous recherchons un·e Coordinateur/trice Terrain Ouaddai à Abéché

Objectif global

Le/la Coordinteur/trice terrain Ouaddai est responsable du bon fonctionnement de la base et de la bonne mise en œuvre des programmes développés à partir de la base d’Abéché, recouvrant l’ensemble du District Sanitaire d’Abéché, d’Abougoudam et d’Adré du département de Ouara et de l’Assoungha.

Responsabilités et champs d’actions

  • Sécurité : Il/Elle est responsable de la sécurité sur sa zone d’intervention.
  • Programmes: Il/Elle coordonne les équipes et s’assure de la bonne mise en œuvre des programmes sur sa base, sous la supervision de son/sa responsable hiérarchique direct/e, avec l’appui fonctionnel des coordinateurs/trices techniques de la mission.
  • Ressources Humaines : Il/Elle supervise l’ensemble des équipes de la base, personnel national et international.
  • Suivi logistique, administratif et financier: Il/elle supervise les volets logistiques, administratifs et financiers sur sa base pour la mise en œuvre des programmes, et s’assure du respect des procédures afférentes, avec l’appui fonctionnel des services logistique et administratif de la mission.
  • Représentation: Il/Elle représente l’association auprès des partenaires, autorités et différents acteurs locaux impliqués sur la zone d’intervention de sa base.
  • Coordination : Il/Elle centralise et diffuse l’information de/vers sa base et consolide le reporting interne et externe des activités mises en œuvre dans sa zone d’intervention avant de le transmettre à son/sa responsable hiérarchique direct/e.
  • Evaluation / Stratégie : Il/Elle participe à l’élaboration de la stratégie et propose de nouvelles interventions en fonction des besoins identifiés dans sa zone d’intervention.

Objectifs spécifiques et activités

ASSURER LA SECURITE DES BIENS ET DES PERSONNES SUR LA BASE

  • Il/Elle s’assure que le plan de sécurité de sa base est à jour, qu’il est connu, compris et appliqué par chacun (expatrié et nationaux).
  • Il/Elle s’assure de la collecte des informations relatives à la sécurité sur sa zone d’intervention, propose une analyse et diffuse à son/sa supérieur/e hiérarchique direct/e de manière régulière ou ad-hoc en cas d’urgence.
  • Il/Elle s’assure que les moyens matériels et humains sont suffisants pour assurer une sécurité optimale des équipes, des matériels et bénéficiaires.
  • Il/Elle alerte sans délai son/sa supérieur/e hiérarchique direct/e en cas de mise en danger des équipes ou des bénéficiaires.
  • Il/Elle s’assure qu’en cas d’incident sécurité (réalisé ou avorté), l’information est diffusée sans délai à son/sa supérieur/e hiérarchique direct/e et rapportée selon le format Première Urgence et que le plan sécurité de sa base est mis à jour en fonction.
  • Il/Elle est garante de l’application de la procédure de sécurité du cash et de sa mise à jour régulière.
  • Il/Elle est responsable de la formation (le lien avec le service logistique) des salariés nationaux et expatriés sur les aspects sécurité (utilisation des extincteurs,…)

ASSURER LA MISE EN ŒUVRE DES PROGRAMMES ET PROPOSER DE NOUVELLES INTERVENTIONS

  • Il/Elle s’assure de la bonne marche des programmes en cours sur sa base (atteinte des objectifs, respect des calendriers, suivi budgétaire, reporting contractuel,…) et rend compte à son/sa responsable hiérarchique direct/e.
  • Il/Elle met en place un système de coordination formelle, l’anime sur le terrain (réunions, rapports écrits...), et rend compte à son/sa responsable hiérarchique direct/e.
  • Il/Elle s’assure du bon archivage de l’ensemble des documents produits dans le cadre du/des projet/s et s’assure que les sources de vérification mentionnées dans les proposals sont disponibles.
  • Il/Elle coordonne le reporting mensuel de sa base, selon les formats internes de PUI et les transmet à la coordination nationale.
  • Il/Elle propose de nouvelles interventions et les discute avec son/sa responsable hiérarchique direct/e.
  • Il/Elle participe à l’identification de besoins sur la base de ToR et avec validation de son/sa responsable hiérarchique direct/e.
  • Lors de la définition de nouvelles opérations, il/elle coordonne les départements techniques concernés, les équipes support administratives et logistiques afin de préparer des propositions de projet complètes et conformes aux formats des bailleurs et aux règles internes de Première Urgence.
  • Il/Elle participe à l’élaboration de la Stratégie de la mission

SUPERVISER LES EQUIPES DE PERSONNEL NATIONAL ET INTERNATIONAL SUR SA BASE

  • Il/Elle participe au processus de recrutement ainsi qu’à toute décision de mettre fin à un contrat de travail du personnel national sur sa base.
  • Il/Elle prépare ou délègue la rédaction des profils de poste des expatriés à remplacer ou à recruter et les diffuse pour validation à son/sa supérieur/e hiérarchique direct/e.
  • Il/Elle supervise l’ensemble des équipes nationales et internationales sur sa base et veille à ce que tous les salariés nationaux aient une évaluation écrite au moins une fois par contrat et par an
  • Il/Elle encadre le/s expatrié/s sous sa responsabilité hiérarchique, fait le suivi de leurs objectifs et conduit une évaluation intermédiaire et finale.
  • Il/Elle s’assure de la diffusion et du respect du Règlement Intérieur de Première Urgence sur sa base.
  • Il/Elle assure la gestion administrative du personnel national, en particulier des opérations de paie, du suivi des absences, de la constitution et mise à jour des dossiers du personnel ainsi que leur archivage.
  • Il/Elle assure ou délègue l’intégration de tout nouveau salarié sur sa base, et s’assure en particulier que le contexte des programmes mis en œuvre, les règles de sécurité, les procédures logistiques, administratives, RH et financières, ainsi que les procédures d’utilisation des moyens de communication et de transport soient expliqués et compris.
  • Il/elle participe à l’indentification des besoins en formation des salariés expatriés et nationaux sous sa responsabilité, propose des formations et veille à ce que les formations internes ou externes financées répondent aux besoins identifiés
  • Il/Elle veille à la gestion d’éventuels conflits interpersonnels sur sa base et rapporte à son/sa supérieur/e hiérarchique direct/e dans le cas où il/elle ne parvienne seul/e à régler le différend.
  • Il/Elle est le garant de l’image de Première Urgence dans sa zone d’intervention et veille à ce titre à ce que l’ensemble du personnel sous sa responsabilité ait un comportement en adéquation avec les valeurs défendues par l’organisation et respectueux de la culture locale.

ASSURER LE SUIVI LOGISTIQUE, ADMINISTRATIF ET FINANCIER DE LA BASE

  • Il/Elle veille à ce que la base (bureau et logement) dispose des équipements minimum convenables au travail et à l’hébergement des équipes, dans des conditions de sécurité optimales.
  • Il/Elle est responsable de l’optimisation des coûts, il/elle utilise les suivis budgétaires à cette fin et s’assure du bon approvisionnement financier de sa base.
  • Il/Elle coordonne l’analyse collective (opération, administration et logistique) des suivis budgétaires, détecte les écarts et propose des ajustements à son/sa supérieur/e hiérarchique direct/e et à l’Administrateur/trice mission.
  • Il/Elle est garant/e de la tenue régulière de la comptabilité en lien avec l’administrateur/trice terrain expatrié.
  • Avec l’Administrateur/trice mission et, l’administrateur/trice baseil/elle suit la trésorerie de sa base et supervise les paiements.
  • Il /elle veille à ce que les dossiers de personnel soient bien suivi par l’équipe admin et gardé dans un endroit confidentiel ;
  • il/elle s’assure qu’un système de contrôle interne est en place sur sa base. Il/elle s’assure du respect de la procédure d’engagement des dépenses et participe à la validation des dossiers d’achat.
  • Il/Elle est le garant de la tenue des comptes et veille à ce titre à ce que les soldes de caisses et de comptes bancaires soient en permanence absolument justifiés par les pièces comptables appropriées.
  • Il/Elle coordonne les mouvements interbase avec l’équipe du Ouara.

ASSURER LA REPRESENTATION DE PREMIERE URGENCE DANS LA ZONE COUVERTE PAR SA BASE

  • Il/Elle représente l’association auprès des autorités locales départementales et régionales ainsi que les services décentralisées de l’Etat (ONDR, DRS, Délégation de l’élevage), des ONG et des agences des Nations Unies, et s’assure que de bonnes relations soient entretenues avec chacun d’entre eux dans le respect des principes de neutralité et d’indépendance de Première Urgence.
  • Il/Elle participe aux principales réunions de coordination lorsqu’elles existent et en est un membre actif.
  • En cas de visite Bailleur, il/elle participe à l’organisation et à la mise en œuvre de la visite

ASSURER LA COORDINATION DE LA BASE, LE REPORTING ET LA CIRCULATION DE L’INFORMATION

  • Il/Elle est responsable de la rédaction des rapports bailleurs des programmes mis en œuvre sur sa base, rapports dont il/elle rédige tout ou parties (consolidation des parties techniques rédigées par le/s responsable/s technique/s sur sa base).
  • Il/Elle envoie les rapports internes et externes à son/sa supérieur/e hiérarchique direct/e en respectant les délais de validation interne (sitrep, rapport d’incident) et échéances contractuelles externes (rapports de projets).
  • Il/Elle organise la circulation de l’information de la base vers la coordination terrain et de la coordination terrain vers la base (Sitrep périodique et ad-hoc).
  • Elle anime des réunions de bases hebdomadaires ainsi que des réunions ad hoc avec les staffs nationaux et internationaux.
  • Il/Elle participe aux réunions de coordination interne dont il/elle est un membre actif.

Zoom sur les activités prioritaires relatives au contexte de la mission

  • Développement de nouveaux projets (EHA, SA, etc)
  • Bonne maitrise de processus de passation des activités (stratégie de sortie)
  • Capitaliser les expériences de PUI dans la zone

Encadrement d’équipe

Nombre de personnes à encadrer et statut (personnel expatrié / national)

  • Encadrement direct : 3 expatriés, 3 nationaux
  • Encadrement indirect : 40 nationaux

Profil

Formation : Formation supérieure

Expériences :

  • Minimum 3 ans
  • En contexte de conflit et/ou pays en voie de développement
  • Expérience humanitaire
  • Expérience en gestion de la sécurité

Connaissances et aptitudes :

  • Gestion d’équipe
  • Connaissances en gestion de projets
  • Notions de base en logistique/administration
  • Maîtrise du Pack Office
  • Excellente qualité rédactionnelle

Langues :

  • Français obligatoire
  • Anglais et arabe appréciés

Caractéristiques personnelles :

  • Capacité de gestion d’équipe
  • Capacité à travailler de façon autonome avec prise d’initiative et sens des responsabilités
  • Bonne résistance au stress
  • Capacité à représenter les activités et le mandat de PUI auprès des autorités locales
  • Sens de la diplomatie
  • Capacité d’analyse
  • Capacité d’adaptation et souplesse d’organisation
  • Organisation, rigueur et respect des échéances
  • Capacité à travailler et manager de manière professionnelle et mature
  • Capacité à intégrer l’environnement local sous ces aspects politiques, économiques et historiques
  • Capacité à travailler avec différents partenaires avec ouverture d’esprit et une communication adaptée

Conditions proposées

  • Salarié en Contrat à Durée Déterminée
  • Salaire brut mensuel : de 2 200 à 2530 Euros selon parcours en Solidarité Internationale + majoration de 50 Euros par semestre d’ancienneté avec PUI
  • Frais pris en charge notamment transport AR Domicile / Mission, visas, vaccins…
  • Assurance comprenant couverture médicale et complémentaire santé, assistance 24/24h, rapatriement et prévoyance
  • Hébergement en maison collective
  • Frais de vie (« Per diem »)
  • Régime de Break: 5 jours ouvrés à 3 et 9 mois de mission + prime de break
  • Régime de Congés Payés: 5 semaines de CP / an + billet A/R au domicile tous les 6 mois

How to apply:

Pour candidater, merci de suivre ce lien et de remplir le formulaire.



Apply to Job

Comments

Popular posts from this blog

Head Anticipation Hub (m/f/d)

Communications Officer, P3

Escuintla Associate, Guatemala