Specialiste du developpement de capacites – Curricula de formation, Rabat, Morocco

Specialiste du developpement de capacites – Curricula de formation, Rabat, Morocco Le programme Moucharaka-Mouwatina a démarré en Janvier 2018 ; il est financé par l'Union européenne et mis en œuvre par UNOPS en partenariat avec le Ministère d'Etat chargé des droits de l'Homme et des Relations avec le Parlement et le Conseil National des Droits de l'Homme. Ce programme s'inscrit dans le cadre des axes stratégiques du plan d'action UE-Maroc, de la politique européenne de voisinage et de la coopération de l'UE 2014-2017 avec le Maroc. Plus particulièrement, dans la consolidation et le bon fonctionnement des espaces de collaboration entre la société civile, les acteurs institutionnels et les partenaires techniques et financiers, avec une attention particulière accordée àÌ€ la participation des jeunes et des femmes. Dans la continuité des appuis orientés vers la société civile à travers la coopération entre l'UE -Maroc, le programme Moucharaka Mouwatina est mis en œuvre dans quatre régions du Maroc [] et se fixe comme thématiques prioritaires l'égalité entre les femmes et les hommes, la jeunesse et l'environnement. Moucharaka Mouwatina a pour objectif de renforcer la contribution effective des organisations de la société civile marocaine à la consolidation de l'Etat de droit, à la démocratisation et au développement socio-économique du Maroc. Les objectifs spécifiques (OS) consistent en : OS1 : Améliorer l'environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile marocaine, OS2 : Promouvoir le rôle et la participation de la société civile marocaine dans les processus de définition, suivi et mise en œuvre des politiques publiques et dans le développement local, OS3 : Renforcer le cadre du partenariat UE-Maroc par la capitalisation systématique et une meilleure communication des appuis à la société civile. Sur la base des expériences capitalisées, marquées par le Dialogue national en 2013 sur les rôles constitutionnels de la société civile et la déclinaison progressive de ses recommandations, ainsi que par un exercice interne d'évaluation des actions entreprises dans le cadre de la précédente Stratégie 2012-2016, Le Ministère d'Etat Chargé des Droits de l'Homme et des Relations avec le Parlement a développé une nouvelle phase de son plan d'action 2017-2021. Ce dernier intervient dans un contexte marqué par le renforcement des dynamiques de la démocratie participative et de la gouvernance, aussi bien au niveau national que régional. Le Ministère d'Etat Chargé des Droits de l'Homme et des Relations avec le Parlement a ainsi, initié le chantier de refonte globale du cadre juridique encadrant les activités de la société civile. Deux lois organiques fixant les conditions et les modalités d'exercice par les citoyens du droit de présenter des pétitions aux pouvoirs publics et des motions en matière législative ont été adoptées et promulgués. Des actions d'information, de sensibilisation et de formation autour des mécanismes de démocratie participative ont été réalisées au niveau national et régional et la réforme continue en perspective de l'amélioration du cadre juridique et fiscal relatif à l'action associative. En septembre 2015, le Programme pour le développement durable à l'horizon 2030 a été adopté, à New York, par les 193 États membres de l'Organisation des Nations Unies (ONU). Ce programme offre une occasion unique de tracer un avenir plus inclusif et durable en ne laissant personne pour compte. Le cadre de résultats du Programme 2030 comprend 17 objectifs et 169 cibles. 232 indicateurs ont été arrêtés convenus par la Commission de la statistique pour assurer en suivi. Les Objectifs de développement durable (ODD), qui succèdent aux Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), sont intégrés et indivisibles et tiennent compte de manière équitable des trois dimensions du développement durable : économique, social et environnementale. Chaque gouvernement, guidé par le niveau d'ambition au niveau mondial, a la possibilité de les ajuster à ses objectifs nationaux tout en tenant compte des circonstances nationales. Il appartient donc, à chaque gouvernement de décider comment ces Objectifs doivent être incorporés dans la planification, les politiques et les stratégies nationales de développement. Le Programme 2030 appelle à un partenariat mondial revitalisé réunissant les gouvernements, le Système des Nations Unies pour le développement (SNUD), la société civile, le secteur privé, et d'autres acteurs. Le Maroc s'est clairement engagé, en 2015, à mettre en œuvre le Programme 2030. Cet engagement a été affirmé au plus haut niveau de l'État à travers les discours et les orientations Royales. Il en va de même au niveau du gouvernement et des autres institutions. Le cadre constitutionnel et législatif favorise la mise en œuvre du programme 2030. L'article 31 de la Constitution stipule que « L'Etat, les établissements publics et les collectivités territoriales œuvrent à la mobilisation de tous les moyens à disposition pour faciliter l'égal accès des citoyennes et des citoyens aux conditions leur permettant de jouir des droits… ». Bénéficier d'un développement durable est érigé par la constitution entant que droit des citoyennes et des citoyens. L'article 35 dispose que « …l'État œuvre à la réalisation d'un développement humain et durable, à même de permettre la consolidation de la justice sociale et la préservation des ressources naturelles nationales et des droits des générations futures... » En plus de souligner la responsabilité fondamentale de l'État, la constitution marocaine a également prévu la participation active des citoyennes et des citoyens dans l'élaboration, le suivi et l'évaluation des programmes de développement. La constitution pose également le cadre d'intervention des OSC dans l'élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation des politiques publiques de développement. A cet égard, le Royaume du Maroc s'est investi fortement dans la formulation des 17 Objectifs de développement durable (ODD) et à leur adoption. De même, il s'est engagé de manière claire à mettre en œuvre le l'agenda 2030, dispose d'un cadre constitutionnel et législatif favorable pour réaliser les ODD. Cet engagement est appuyé aux niveaux national et territorial par les partenaires du Maroc, dont le Système des Nations Unies, à travers le Plan Cadre des Nations Unies pour l'Aide au Développement au Maroc (UNDAF) 2017-2021, signé par le Gouvernement marocain et le Système des Nations Unies au Maroc, le 11 Juillet 2017. L'engagement du Maroc s'est également traduit par l'organisation d'une première consultation nationale participative sur les ODD en mai 2016, et deuxième consultation nationale sur la mise en œuvre et le suivi des Objectifs de Développement Durable au Maroc en juin 2019, par le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationales, le Haut-Commissariat au Plan et le Système des Nations Unies au Maroc et en collaboration avec les départements ministériels concernés. Cette consultation avait pour double objectif de sensibiliser les départements ministériels, ainsi que les organisations de la société civile, sur le Programme 2030 et les ODD afin de les contextualiser et de les intégrer dans les stratégies et politiques nationales. Dans le même cadre, des ateliers ont été organisés avec les OSC pour identifier l'engagement de la société civile dans la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable au niveau local et national, et de promouvoir le Rôle du partenariat Etat-Société civile dans la mise en œuvre des ODD au Maroc. C'est dans ce cadre que le Ministère d'Etat Chargé des Droits de l'Homme et des Relations avec le Parlement souhaite élaborer une mallette pédagogique et un curricula de formation destinés aux OSC intervenant dans la réalisation des ODD. Les résultats de la mission seront mis à contribution pour organiser des ateliers de formation et de renforcement de capacités visant à consolider les compétences des associations œuvrant pour la réalisation des ODD. Sous la supervision de la cheffe de projet de l'UNOPS, en étroite concertation avec le Ministère, et en coordination avec la spécialiste en gestion sociale et environnementale, le/la Spécialiste du développement de capacités - Curricula de formation. sera en charge d'élaborer une mallette avec les caractéristiques mentionnées dans ces termes de références pour qu'elle soit appropriée par les OSC intervenant dans la réalisation des ODD. Le/la spécialiste dans le domaine d'élaboration de mallettes pédagogiques et curricula de formation mettra l'accent sur la réalisation des résultats suivants : Préparer une note méthodologique et un calendrier réaliste pour la mise en œuvre de la mission dans les quatre régions ciblées par le programme Moucharaka Mouwatina ; Elaborer une mallette pédagogique pratique, comportant des manuels, des supports papiers et numériques visant à soutenir la participation pleine et entière de la société civile dans la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de la réalisation des ODD ; Tester les supports élaborés dans le cadre d'un atelier au bénéfice de 15 réseaux/alliances d'OSC œuvrant dans les domaines prioritaires ciblés par le programme, afin de les qualifier professionnellement et de mettre à leur disposition des mécanismes, des outils et des méthodes de travail permettant une participation effective et efficiente dans les instances de pilotage des ODD au niveau national ; Proposer une démarche de dématérialisation du contenu pédagogique de la mallette afin d'en permettre l'utilisation à distance en adoptant les TIC et techniques multimédias (webinar, Moc, audiovisuel, numérique…etc). Dans le cadre de l'élaboration de la mallette, le/la spécialiste aura pour objectifs de fournir aux OSC: Des outils pédagogiques permettant aux OSC de comprendre les ODD ainsi que les rôles que peuvent jouer les OSC dans leur réalisation. Proposer des jeux ludiques permettant la mobilisation des jeunes dans le processus de réalisation des objectifs de développement durable par le biais de mécanismes de démocratie participative ; Proposer des études de cas permettant aux OSC ciblées, de profiter des expériences réussies dans l'accès aux informations et aux données, notamment les informations relatives aux principaux secteurs ciblés par les ODD ; Proposer des mises en situation et/ou des simulations, permettant aux OSC de comprendre les rôles de parties prenantes dans le partenariat et les programmes liés au développement durable. Proposer tout forme d'outils permettant une meilleure appropriation des OSC visant à soutenir la participation pleine et entière de la société civile dans la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de la réalisation des ODD. Dans le cadre de sa mission, le/la spécialiste sera notamment amené(e) à conduire les activités suivantes : Appuie la spécialiste en gestion sociale et environnementale dans l'organisation des ateliers, focus groupes dans le cadre de l'étude ; Appuie le Ministère d'Etat Chargé des Droits de l'Homme et des Relations avec le Parlement pour la programmation et la préparation des ateliers de formation prévues dans le cadre de la mission. L'élaboration de la mallette pédagogique et du curricula de formation permettra de contribuer à la réalisation du résultat 1 qui concourt à l'amélioration de l'environnement institutionnel et légal des OSC marocaines. La consolidation des efforts du partenaire institutionnel dans le développement de capacités des OSC et aura une incidence positive sur la réalisation des objectifs du programme Moucharaka Mouwatina. Formation: Diplôme en maîtrise en sciences sociales, ingénierie de formation ou équivalent avec 7 ans d'expériences professionnelles pertinentes; Diplôme universitaire de niveau mastère en sciences sociales, ingénierie de formation ou équivalent avec 5 ans d'expériences professionnelles pertinentes; Expérience: Expérience professionnelle dans le domaine de l'ingénierie de formation; Bonne maîtrise des techniques de l'andragogie de formation est un plus; Au moins une expérience réussie dans le domaine de l'élaboration des mallettes pédagogiques, liées au domaine du développement durable; Langues: Arabe : Une excellente connaissance orale et écrite. Français : Une excellente connaissance orale et écrite. Anglais : un atout Élabore et met en œuvre des stratégies opérationnelles durables, pense à long terme et tient compte de perspectives externes de manière à façonner l'organisation de manière positive. Anticipe et perçoit les effets des activités et décisions futures sur les autres parties de l'organisation. Démontre une compréhension des effets de son rôle sur tous les partenaires et accorde la priorité aux bénéficiaires. Forge et entretient des relations externes fortes et constitue un partenaire compétent pour les autres (si cela s'applique à son rôle). Évalue les données et les processus afin de prendre des décisions logiques et pragmatiques. Adopte une approche neutre et rationnelle en calculant les risques. Applique l'innovation et la créativité à une démarche de résolution des problèmes. Établit efficacement une série de mesures pour soi- même et pour les autres pour atteindre un objectif. Les actions posées mènent à l'accomplissement total de la tâche en respectant les exigences de qualité dans tous les domaines. Repère les possibilités et prend des initiatives pour les saisir. Comprend qu'un usage responsable des ressources optimise l'effet de nos activités auprès des bénéficiaires. Traite tous les individus avec respect ; accorde de la considération aux différences et encourage les autres à faire de même. Incarne les normes éthiques et organisationnelles. Répond à de hautes exigences en matière d'honnêteté. Est un modèle pour les questions de diversité et d'inclusion. Ouvert au changement et flexible dans un environnement très dynamique. Adapte efficacement son approche pour suivre l'évolution des circonstances ou des besoins. Apprend de son expérience et modifie son comportement. Ses résultats sont cohérents, même sous pression. Cherche continuellement l'amélioration. Exprime des idées ou faits de manière claire, concise et ouverte. La communication indique une considération pour les sentiments et les besoins des autres. Écoute activement et partage ses connaissances spontanément. Gère les conflits efficacement en respectant les différences et en trouvant un terrain d'entente. Agit comme exemple positif contribuant à l'esprit d'équipe. Collabore et soutient le perfectionnement des autres. Pour les responsables seulement : agit en tant qu'exemple positif de leadership, motive, dirige et inspire les autres à réussir, utilise des styles de leadership appropriés.

Comments

Popular posts from this blog

ICIPE Vacancy: Communications and Community Development Officers (4 positions) – Internal/External (Closing date: 25 October 2019)

Internship (Part Time) - Sanitation System Cost and Environmental Impact Modeling NYHQ job in New York, New York

Technical Advisor I - Social Cohesion & Justice, WARO job in Baltimore, Maryland