Search UN Jobs and NGO Jobs

Chad: ADJOINT DIRECTEUR PAYS - Programmes - N'Djaména, Tchad

NGO Jobs / UN Jobs Vacancy



Organization: Action Contre la Faim France
Country: Chad
Closing date: 14 Dec 2018

Présentation de la mission

La situation humanitaire au Tchad s’articule autour de quatre grandes thématiques en termes de besoins des populations touchées (déplacées internes, réfugiés, mais également l’incidence sur les populations autochtones des zones d’accueil) : Les taux élevés de mortalité, notamment materno-infantile, et de morbidité, l’insécurité nutritionnelle et alimentaire, la couverture sanitaire, la crise sécuritaire et humanitaire dans la région du lac Tchad et les mouvements de population et les catastrophes naturelles sont des indicateurs forts de vulnérabilité. Ces besoins humanitaires aggravent la vulnérabilité des populations liée au contexte de pauvreté et de sous-développement amplifié par un contexte de réduction de ressources budgétaires au niveau de l’Etat tchadien notamment liée à la chute du cours du baril du pétrole. De plus, un certain nombre de facteurs ponctuels font régulièrement basculer cette crise structurelle en crise conjoncturelle (épidémies, déficit pluviométrique, mauvaise récolte).

Par ailleurs, le pays s’inscrit dans un contexte régional politique et sécuritaire volatile et fragile qui interfère sur une situation politique, économique, sécuritaire et humanitaire interne déjà délicate. Au titre de ces menaces régionales, figurent les conséquences des activités criminelles de la secte islamiste Boko Haram au Nigéria, Cameroun, Niger voisins ainsi que dans la zone tchadienne du Lac et les effets des conflits en Libye et en RCA. La zone du Lac, depuis 2013 fait face à un afflux des réfugiés Nigérians et des retournés tchadiens vivant au Nigéria qui fuient les attaques répétées et les exactions de Boko Haram dans le Nord-Est du Nigeria. Depuis 2016, avec les déplacements internes massifs des populations des zones frontalières avec le Nigeria vers les zones plus sécurisées côté tchadien, une mobilisation plus importante des acteurs humanitaires et des bailleurs de fonds a été observée. Par ailleurs, en 2017, l’enquête SMART a souligné une détérioration de la situation nutritionnelle dans la région du Lac, avec 18,1% de malnutrition aigüe globale dont 3,4% de malnutrition aigüe sévère. A l’échelle des quatre pays touchés par les conséquences des violences liées à Boko Haram, on mène des réponses aux besoins en coordination avec les autres acteurs.

Principales responsabilités

Vous managerez les coordinateurs techniques & programmes dans le but d'assurer le développement et la mise en oeuvre des programmes, tout en apportant un appui au Directeur Pays.

Vous coordonnerez la définition et la mise en œuvre de la stratégie en assurant le management des départements techniques programmatiques. Vous participerez activement à la définition de la stratégie et l’opérationnalisation de la stratégie d’Action contre la Faim (ACF) au Tchad en accord avec la vision et la mission d’ACF à l’échelle globale. Vous êtes responsable d'assurer que la la mise en œuvre des programmes d’ACF répondent aux normes, standards de qualité, d’expertise et de technicité définis par ACF.

Vous représenterez d’ACF (en termes de stratégie opérationnelle, technique, programme et plaidoyer**) auprès des bailleurs de fonds, des autorités, des agences des Nations Unies et des autres ONG** en apportant un appui au directeur Pays dans la mise en place, ainsi que le maintien, des bonnes relations avec les acteurs étatiques, les bailleurs de fonds, les acteurs de la communauté humanitaire, les acteurs locaux, les leaders communautaires, et les communautés des zones d’intervention. Cet appui se traduira aussi par la visibilité et l’implication d’ACF dans les cadres de discussions et de coordination au niveau régional (Sahel, cadres internes ACF, etc.). Enfin, vous contribuerez à la mise en place et au renforcement du partenariat avec les acteurs locaux, la mise en place des coalitions, le développement d'un réseau, au dialogue national et tous mécanismes permettant de renforcer le plaidoyer engagé par ACF

Vous analyserez les besoins humanitaires en identifiant les besoins et les problématiques humanitaires dans le pays et proposant les réponses adaptées dans le cadre de la stratégie d’ACF au Tchad. Vous collecterez, rassemblerez et analyserez l'information provenant de sources extérieures et des référents techniques du siège afin d’identifier de futures opportunités de programmes. Une participation aux activités de plaidoyer humanitaire engagé par la mission sera attendu par l'adjoint directeur pays.

Vous managerez votre équipe en assurant un encadrement efficace des coordinateurs techniques et programmes.

Vous assurerez le suivi des budgets des programmes en s'assurant que les budgets sont respectés et en contribuant à l'identification des potentielles opportunités de financements en lien avec les équipes de terrain et le département des Finances.

Correspondez-vous au profil que nous recherchons ?

Vous disposez d'une formation (niveau Master) en sciences politiques, sciences sociales, ou gestion de projet.

Vous avez au minimum 1 an d'expérience sur un poste similaire et vous avez déjà managé des coordinateurs programmes.

Vous êtes reconnu par vos capacités à travailler sous pression, à prioriser, à prendre des positions fermes tout en étant force de proposition et vous êtes en mesure d'absorber une charge de travail importante.

Conditions spécifiques / Rémunération

Contrat : contrat à durée déterminée d’usage de droit français

Statut: non accompagné

Rémunération et bénéfices :

  • Salaire mensuel brut d’entrée de 1947€ à 2497€ brut (en fonction de l’expérience)
  • Per diem et frais de vie : 670 € (cf eurocost) nets versés sur le terrain.
  • + 12 % du salaire mensuel brut d’allocation liée au contexte.
  • + 16% du salaire mensuel brut de remboursement assurance retraite pour les non français.
  • + Allocation enfant, limité à 5 enfants. A enlever si statut famille.

Transport et logement :

  • Prise en charge des déplacements vers et sur le lieu de travail.
  • Chambre individuelle dans logement collectif pris en charge (préciser si logement individuel).

Couverture médicale : 100% de couverture des frais médicaux + assurance rapatriement.

Congés et RnR:

  • 25 jours de congés payés par an.
  • 20 RTT par an.
  • 215 € versés pour la période de récupération (tous les 3 mois)
  • Prise en charge des titres de transports vers la zone de récupération de référence.

Formation :

  • Accès illimité et gratuit à la plateforme d’e-learning certifiant Crossknowledge ©.
  • Participation aux frais de formation externes selon pertinence du dossier.

Contexte de travail:

Activité d'ACF sur le terrain

La mission ACF Tchad s’inscrit dans une stratégie de réponse aux urgences (crise nutritionnelle, crise du Lac Tchad, catastrophes naturelles, épidémies) visant à réduire mortalité et morbidité et des axes long terme autour de la notion de relèvement et résilience visant à abaisser le niveau de vulnérabilité des populations.

L’intervention ACF au Tchad vise à garantir la sécurité nutritionnelle des populations au travers des programmes dans les domaines de la nutrition, de la santé, de la santé mentale & des pratiques de soins, de la sécurité alimentaire, des moyens d'existence, de l'eau, de l'hygiène, de l'assainissement, et de la gestion des désastres tout en mettant l'accent sur un travail de plaidoyer humanitaire transversal auprès des parties prenantes de ces secteurs.

A**ctivités de soins de santé primaire et de prise en charge de la malnutrition** pour les enfants de moins de 5 ans, de santé reproductive pour les FEFA dans les Centres de Santé (DS) et les Unités Nutritionnelles de Traitement dans le Kanem et le Bahr El Gazal (BEG). Elle assure des actions de prévention de la malnutrition, et de promotion à l'hygiène dans les communautés. Elle participe également à l’augmentation de la qualité de la santé maternelle de prise en charge des femmes enceintes et allaitantes (FEFA) à travers un paquet intégré d’actions préventives des FEFA et aussi de la promotion de l’accouchement en milieu institutionnel. ACF joue un rôle important de soutien aux districts sanitaires en formant et finançant le personnel de santé pour permettre la détection précoce des MAS et améliorer la qualité de la prise en charge. Une attention est aussi consacrée au renforcement du système de santé à travers l’approche RSS. Par ce mandat d'appui, elle met à disposition des équipements, des médicaments et des intrants nutritionnels pour garantir des conditions de traitements optimales.

En santé mentale et pratiques de soins, un suivi psychosocial pour les couples mères/accompagnants-enfants malnutris est proposé dans les Unités Nutritionnelles Ambulatoires (UNA) et Unités Nutritionnelles Thérapeutiques (UNT) et à domicile pour la prévention de la dépression maternelle. Pour faire face aux évènements traumatisants, et aux troubles anxieux graves subies par les communautés affectées, ACF accompagne ces communautés en les aidant à renforcer leur résilience et à mettre en place des mécanismes afin d’être fonctionnel dans leur vie quotidienne.

Au niveau de la Sécurité Alimentaire et Moyens d’existence (SAME), un projet de résilience des populations vulnérables dans le BEG afin de développer les cultures pluviales, maraîchères et petits commerces, tout en renforçant les capacités de stockage agricole a été clôturé. Ces actions sont complétées par la recapitalisation de cheptels, l'accès alimentaire au bétail, de soutien à l’élevage et l'appui au service vétérinaire. Ces actions ont été complétées par deux programmes de sécurité alimentaire dans le Kanem et le BEG pour répondre à la période de soudure avec notamment des Distributions Générales de Vivres (DGV), de cash et de blanket feeding. Vient s’ajouter à ça, le projet d’emploi, de résilience et cohésion sociale qui vise à améliorer la sécurité alimentaire des ménages à travers le renforcement de moyens d’existence agro-sylvo pastoraux et l’accès à la protection sociale dans les régions du Kanem et du Bahr el Gazal.

En plus, l**es activités d’Eau Assainissement et d’Hygiène (EAH)** d'Action contre la Faim permettent de mettre en place des standards minimums dans les Centres de Santé (CDS) et de distribuer des kits d'hygiènes aux couples mère/accompagnants-enfants malnutris. Une étude a permis de compléter la collecte des données sur les bénéfices de l'ajout de ce paquet au traitement ambulatoire de la MAS. Les fonds supplémentaires ont été mobilisés pour lancer une Etude des Déterminants Domiciliaires de la Malnutrition Aiguë Sévère des enfants < 5 ans, district sanitaire de Mao. ACF développe également une approche de marketing social de l’assainissement dans la région du Kanem avec les communautés. Une réponse d’urgence s’est faite dans la région du Salamat à travers la sensibilisation des communautés et le traitement de l’eau pour faire face à l’épidémie de choléra.

En ce qui concerne les activités de plaidoyer, ACF a mise en œuvre 2 projets. Le premier projet clôturé en fin d’année 2017 visait à coordonner et renforcer la société civile autour de la sous nutrition et développer avec elles des stratégies efficaces d’éducation et de sensibilisation pour améliorer la situation sanitaire et nutritionnelle des FEFA et enfants de moins de 5 ans dans les régions du Bahr El Gazal, Kanem et dans la ville de Ndjamena. Le second projet vise la lutte contre la mortalité materno-infantile et le renforcement de l’expertise et l’influence d’ACF et de ses partenaires de la société civile autour de la santé et l’Eau, Assainissement et Hygiène dans les districts de Mondo et Moussoro dans la Kanem. Ces deux projets sont complémentaires aux projets en cours car leurs effets multiplicateurs concourront à créer un environnement favorable à la sécurité nutritionnelle.


How to apply:

http://recrutement.actioncontrelafaim.org/positions/view/3604/Adjoint-Directeur-Pays-Programmes/