Search UN Jobs and NGO Jobs

Consultant(e) en formation de formateurs en éducation inclusive – Tchad (Région Lac)

HUMANITE & INCLUSION Humanité & Inclusion (HI) – le nouveau nom de Handicap International- est une organisation qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et témoigne, pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux. INTERVENTIONS DE HI AU TCHAD Humanité & Inclusion est présente au Tchad de façon discontinue depuis les années 1990 (précédemment sous le nom Handicap International). HI intervient à N’Djamena et dans le B.E.T (Nord) dans les Régions du Borkou et de l’Ennedi Ouest, l’Ouaddaï (Est), et le Lac Tchad (Ouest) ainsi qu’au Sud dans la Région du Logone Occidental (Moundou). Les principaux secteurs d’intervention actuels sont les suivants : L’action contre les mines incluant les enquêtes non techniques et techniques, l’éducation aux risques, le déminage, la dépollution. L’assistance aux victimes, personnes handicapées et autres personnes vulnérables La réadaptation physique. L’éducation inclusive en partenariat avec l’ONG COOPI. L’insertion socio-économique des ménages vulnérables à travers le développement d’AGR et d’appui aux groupements. Le développement local inclusif et l’appui à la solidarité communautaire. Les projets HI mis en œuvre au Tchad sont actuellement financés par l’Union Européenne, ECHO, UNICEF, l’AFD, le CDCS et la DDC (Coopération Suisse). La stratégie de HI dans le pays pour 2019-2021 est de poursuivre le développement du Programme à la fois en termes de réponses d’urgence mais surtout de projets de développement, dans une logique de Nexus permettant la superposition forte des approches selon les besoins du contexte. Ceci en s’appuyant sur ses « cœurs de métier » (l’assistance aux personnes vulnérables dont les personnes handicapées, l’inclusion, l’action contre les mines, la réadaptation physique ainsi que l’insertion socio-économique…) tout en étendant son panel de secteurs pour répondre aux besoins réels et en cherchant des solutions innovantes et pérennes pour le développement socio-économique des plus vulnérables au Tchad. OBJET DE LA CONSULTANCE L’objet de la consultance est d’assurer la formation et le coaching des futurs formateurs en éducation inclusive qui auront la charge de former les enseignants de la zone d’intervention du projet. PERIODE ET DUREE PREVISIONNELLE DE LA MISSION Période prévue pour la mission : vers le 15 septembre 2018 (date à ajuster à l’approche de la mission). Durée de la mission : environ trois (3) semaines (quelques jours de briefings et finalisation de la formation ; cinq (5) jours de formation de formateurs ; trois (3) jours de suivi des formateurs dans la mise en pratique de la formation). CONTEXTE DE LA CONSULTANCE ET BESOINS PRIORITAIRES Le consortium formé par les ONGs COOPI et Humanité & Inclusion (HI, le nouveau nom de Handicap International) dans la région du Lac Tchad, a pour objectif de répondre aux besoins urgents d’éducation, de protection et d’appui psychosocial pour les populations touchées par les actions de l’Etat Islamique en Afrique de l’Ouest (EIAO ex. Boko-Haram) et les mouvements de population. Avant les événements qui ont vu se déplacer des milliers de personnes, le taux de scolarisation dans la région du Lac était très faible (24%). Les enfants vulnérables (enfants séparés (ES), enfants non accompagnés (ENA), enfants orphelins (EO), enfants handicapés (EH) et les filles), font face à des obstacles encore plus grands dans l’accès aux services et sont pour la plupart exclus d’un système éducatif déjà défaillant. L’action conjointe de COOPI et de HI vise à permettre une continuité de l’éducation pour les enfants affectés par la crise humanitaire du Lac Tchad au travers de deux projets financés par ECHO, la Coopération Suisse et l’Unicef. Les réponses éducatives ont pour objectif de faire participer les enfants déscolarisés et vulnérables à travers des activités d’éducation adaptées à leurs besoins. Ces interventions contribuent à l’accroissement des capacités d’accueil des infrastructures de base, offrent une éducation de qualité pour tous et participent à la protection des enfants contre les violences, la manipulation et le terrorisme. Les bénéficiaires de ces actions sont les enfants et adolescents, filles et garçons, incluant les plus vulnérables, les communautés et le personnel de l’éducation (enseignants, directeurs, conseillers pédagogiques, Inspecteurs etc.). Dans le cadre du consortium mentionné ci-dessus, Humanité & Inclusion travaille plus particulièrement sur le volet éducation inclusive au travers de deux types d’actions complémentaires : les activités centrées sur l’enfant, et celles centrées sur l’environnement. Les activités centrées sur l’enfant consistent essentiellement en la mise en œuvre d’une approche personnalisée : suivi scolaire, activités de soutien pédagogique, visites à domicile. Les activités centrées sur l’environnement ciblent à la fois la communauté via des séances de sensibilisation de masse ou ciblées, la formation de relais communautaires pour la protection ainsi que pour l’inclusion ; mais elles ciblent également les personnels de l’éducation (enseignants, inspecteurs, conseillers et autres responsables pédagogiques) via des formations, recyclages ou encore suivis pédagogiques. La Délégation Régionale à l’Enseignement et à la Jeunesse (DREJ) est impliquée au titre de partenaire pour les différentes activités de l’ONG. Dans la zone d’intervention du projet, l’éducation inclusive a déjà connu deux années de phase pilote depuis mai 2016. La première année scolaire (2016-2017), 11 localités étaient ciblées par le projet. Au cours de la seconde année (scolaire (2017-2018), la mise en œuvre de l’éducation inclusive a ciblé premièrement 19 localités pour s’étendre ensuite à 31 localités en cours d’année. Dans la zone d’intervention du projet, il existe une absence quasi-totale de compétences en termes de diagnostic des pathologies, ainsi qu’en termes de centres spécialisés. Ces compétences se trouvent essentiellement en capitale, à N’Djamena, à huit (8) heures de route environ. De fait, les savoir-faire concernant l’éducation inclusive sont principalement portés par Humanité & Inclusion. Dans la zone, les conditions d’enseignement sont précaires (les élèves sont souvent à même le sol, sur des nattes, sans table-blanc…) et une majorité des enseignants ont un statut de contractuel, financé par ECW (fond d’urgence pour l’éducation). Pour cela les renforcements de compétences proposés par HI se sont axés principalement sur la pédagogie différenciée, l’enseignement multi sensoriel et la prise en compte des besoins individuels dans l’enseignement. Cette pédagogie se veut être bénéfique à l’ensemble des élèves d’une classe. Les approches pédagogiques spécialisées en milieu inclusif n’ont pas encore été portées sur le devant de la scène. Au cours de l’année scolaire 2017-2018, soixante-dix-neuf (79) personnes ont bénéficié d’une formation sur les méthodes pédagogiques inclusives. Parmi ces 79 personnes, se trouvent des enseignants, maitres communautaires et autres responsables pédagogiques au niveau des Inspections Pédagogiques de l’Enseignement Primaires (IPEP) et de la Délégation Régionale à l’Enseignement et à la Jeunesse (DREJ). Une étude sur les « Leçons apprises et perspectives en Education Inclusive » a été conduite au cours du mois de mai 2018 afin de définir des pistes de développement pour l’éducation inclusive à l’échelle du Tchad. OBJECTIFS DE LA CONSULTANCE Assurer, en collaboration avec les partenaires, la formation théorique (5 jours) des futurs formateurs en Education inclusive. Superviser et accompagner les formateurs retenus pour la mise en œuvre d’une formation pratique en Education inclusive (3 jours). RESULTATS ATTENDUS DE LA CONSULTANCE Une formation de formateurs de 5 jours est réalisée, à l’issus de laquelle les participants reconnus aptes sont retenus pour effectuer une mise en pratique ; Les nouveaux formateurs sont accompagnés dans la mise en pratique d’une formation de trois jours en éducation inclusive sur la bases de modules de formation HI pouvant être enrichis ; Un rapport de chaque activité et de la mission globale sont rédigés et des recommandations concrètes pour la durabilité des activités sont formulées ; Les modules de formations en Education Inclusive ainsi que les modules de formations de formateurs sont expérimentés et leurs résultats capitalisés ; Des outils sont produits et restitués à HI pour pouvoir réaliser des recyclages et rappels aux formateurs à échéances régulières au besoin. METHODOLOGIE ET PROGRAMME DE TRAVAIL Au cours des deux années de mise en œuvre des activités d’Education Inclusive dans la région du Lac, Humanité & Inclusion a pu développer des programmes modulaires « types » de formations en éducation inclusive s’adressant aux enseignants du primaire ainsi qu’aux différents responsables pédagogiques. La thématique de l’éducation inclusive à l’endroit des enfants handicapés étant une nouveauté dans la région et même au Tchad, les apports et ressources techniques sont jusqu’ici essentiellement portés par HI. Cependant, la stratégie du projet pour cette année scolaire 2018-2019 est de renforcer les autorités éducatives dans leurs compétences pour l’encadrement des enseignants à la mise en œuvre de l’EI et de les mettre au cœur du dispositif. Ainsi, un groupe de quinze (15) à vingt (20) potentiels formateurs sera identifié en lien avec la DREJ (en amont de la consultance) parmi les personnels de système éducatif. Ceux-ci, déjà formés sur l’éducation inclusive, participeront à une formation de formateurs de cinq (5) jours sur les méthodes et techniques de formations des enseignants sur les thématiques de l’éducation inclusive et sur les approches du handicap. Pour préparer sa mission, le consultant s’appuiera sur les draft de modules de formation des enseignants en éducation inclusive déjà disponibles. Ces modules sont regroupés en quatre thématiques :  Rôle de l’éducation et du rôle de l’enseignant ;  L’éducation inclusive et l’inclusion ;  Approches du handicap ;  Pratiques de classes inclusives. Les potentiels formateurs seront donc formés à l’animation de modules de formation sur les quatre (4) thématiques ci-dessus. Le consultant devra proposer en amont une grille d’évaluation qui permettra d’identifier les participants ayant démontré, au cours des cinq (5) jours, les compétences requises pour être formateur en éducation inclusive. Ceux qui seront retenus poursuivront avec la mise en application en assurant la formation à 110 enseignants (par groupes de 20 environ) durant trois (3) jours. Le consultant formateur assurera la supervision et l’accompagnement (coaching) des formateurs au cours de cette étape. C’est à l’issus de ce processus (formation de 5 jours puis mise en pratique de 3 jours) que certains se verront sanctionnés d’une attestation de compétences pour être formateur en éducation inclusive. Une telle activité étant novatrice au Tchad, il est envisagé que le consultant travaille en collaboration avec la Direction de la Formation des Enseignants (organe ministériel) afin de capitaliser les acquis de cette expérience. Tout au long de la mission, le consultant sera en lien étroite avec le chef de projet éducation inclusive à Bol. LIVRABLES ATTENDUS L’ensemble des outils utilisés pour cette mission (modules, fiches, ressources, tests d’aptitude) ; Le planning précis de la mission ; Un rapport global de la mission (en français) avec des recommandations et leçons apprises ainsi qu’un rapport pour chacune des activités ; Une version finalisée des modules utilisés pour la formation de formateurs ainsi que ceux utilisés pour la formation en éducation inclusive, et si nécessaire des modules de recyclage adaptés pouvant être dispensés ultérieurement pour rappel ; Les pré-test et post-test ainsi que l’évaluation de chaque potentiel formateur. NB : L’ensemble des documents doivent être fournis sous format word et .pdf. MOYENS MIS A DISPOSITION PAR HI A) Moyens humains et personnes ressources : • Briefings en amont de la mission par :  -La référente technique éducation inclusive au siège de HI (par Skype)  -Le chef de projet (CdP) éducation inclusive à Bol. Ces briefings permettront d’ajuster le planning de la mission. • Le(la) consultant(e) sera accompagné lors de la mission par le CdP EI, ainsi que par les différents staffs de l’équipe EI à Bol. • Points d’étape journaliers pendant tout le déroulement de l’étude. B) Moyens techniques • Le CdP EI veillera à mettre à la disposition du consultant/bureau d’étude tous les outils de visibilité de HI, de ses partenaires et de ses bailleurs (affiches, gilets, banderoles, logos). C) Moyens de déplacement internes : Tous les déplacements internes au Tchad liés à la mission seront assurés par HI (Vols internes UNHAS de N’Djamena à Bol ; déplacements de terrain) et ne doivent donc pas figurer sur l’offre financière du consultant. D) Logement à la responsabilité de HI (ne devant pas figurer dans l’offre financière) : A N’Djamena : A la guest house HI ou à l’hôtel ; A Bol : à la guest House HI selon disponibilité de chambre, à défaut au PAM ou chez des partenaires. SECURITE ET RESPECT DES POLITIQUES INSTITUTIONNELLES Afin de garantir sa propre sécurité, le consultant/bureau d’étude s’engage à respecter les modalités prévues dans le plan de sécurité de la mission HI au Tchad. La ville de Bol est la capitale régionale du Lac. Il y a une présence marquée des forces de l’ordre et de l’essentiel des services décentralisés. Aucun incident lié à la secte islamique de l’EIAO (ex Boko Haram) n’a été enregistré depuis trois ans. Le couvre-feu instauré par le gouvernement Tchadien en 2015 est expiré depuis octobre 2016 n’a pas été officiellement reconduit par l’Assemblée Nationale Tchadienne. La zone ne présente pas de risque immédiat en termes de sécurité, mais reste tout de même dans un état de vigilance. Le consultant s’engage à respecter les politiques institutionnelles d’HI en matière de sécurité, prévention et lutte contre la corruption, de sécurité, de protection de l’enfance, de protection des bénéficiaires contre l’exploitation et les abus sexuels. HI décline toute responsabilité en cas d’incident survenu en dehors du cadre professionnel et de la bonne application des politiques susmentionnées. ELEMENTS JURIDIQUES Le cadre juridique de la collaboration sera précisé dans le contrat signé entre le consultant/bureau d’étude et HI. Entre-autres, l’ensemble des productions réalisées et documents utilisés au cours de la mission seront la propriété d’Humanité & Inclusion. COMPETENCES ET QUALIFICATIONS REQUISES Diplôme : Etre titulaire au minimum d’une Maitrise en sciences de l’éducation, sociologie ou de toute autre discipline pertinente Indispensable : Avoir au moins cinq (5) années d’expérience pertinente dans le secteur de l’éducation de base, de l’éducation inclusive ou de l’inclusion Expériences avérées en andragogie (formation d’adultes) Apporter la preuve de la réalisation d’activités similaires en lien avec la conception et la mise en œuvre de formation en éducation inclusive Expériences en tant que formateur de formateurs Souhaité : Une expérience en lien avec le handicap et l’éducation inclusive à l’endroit des enfants handicapés Capacité à travailler en lien avec des acteurs publics et associatifs Familiarisé avec le contexte du Tchad Avoir une expérience avec HI est un atout Langues : Maitrise du français (indispensable) La pratique de l’arabe tchadien serait un atout Compétences indispensables : Etre capable de former un public adulte Etre capable de travailler avec une population de faible niveau pédagogique et de français (possiblement avec traduction) Flexibilité et capacité d’adaptation dans le travail. Sens de la pédagogie, sens de l’écoute et de la patience PIECES CONSTITUANT LE DOSSIER Le dossier de candidature est composé de trois types d’éléments : 1- Concernant le consultant : • CV détaillé démontrant la possession des qualifications et des expériences citées ci-dessus. • Des références antérieures. • Une lettre de motivation. 2-Concernant la proposition technique : Un document méthodologique détaillé sur le contenu de la formation de formateurs et les approches utilisées. Une ébauche de grille d’évaluation des compétences des formateurs en éducation inclusive Un planning de formation. Un chronogramme de la mission Tout autre document pertinent pour étoffer l’offre. Cette proposition technique constitue une première base solide sur laquelle l’étude sera menée, mais elle pourra être améliorée à partir des retours et commentaires des professionnels de HI en place au TCHAD et des référents techniques au siège. 3-Concernant la proposition financière : Une proposition financière détaillée incluant : Les honoraires du consultant ; Les frais de déplacement éventuels jusqu’à N’Djamena ; Frais de visas ; Autres éventuels charges liées à la mission. A noter : le logement sera mis à disposition par HI à Ndjamena et à Bol, tout comme les déplacements internes liés à la mission. Les frais de reproduction de supports de formation seront également à la charge de HI et ne doivent pas figurer sur l’offre financière. How to apply: DATE LIMITE DE DEPOT DES DOSSIERS ET TRANSMISSION Dépôt des dossiers avant le vendredi 10 août 2018, à 17h Merci d’adresser votre dossier à l’attention du Chef de Mission de HUMANITE & INCLUSION au TCHAD en suivant l’une des modalités suivantes : 1) Dans une enveloppe scellée avec indiqué : CONSULTANT FORMATEUR DE FORMATEURS EN EDUCATION INCLUSIVE A HUMANITE & INCLUSION, quartier Klémat, Secteur Rogué II, BP1418, N’Djamena Ou 2) Par email à l’adresse secretaraire@hi-tchad.org avec copie à : cdpei.bol@hi-tchad.org en indiquant en objet la référence : CONSULTANT FORMATEUR DE FORMATEURS EN EDUCATION INCLUSIVE • Seuls les dossiers complets seront évalués. • Seuls les dossiers présélectionnés seront recontactés. • L’ensemble des dossiers seront conservés par Humanité &Inclusion et ne seront pas restitués. • Les propositions de consultants nationaux et internationaux seront considérées. • Les candidatures de femmes et de personnes en situation de handicap sont fortement encouragées.