Jun 19, 2017

Tunisia: Consultant International en appui la section éducation pour le livrable de lutte contre le décrochage scolaire et l’éducation de la 2e chance

NGO/UN Job Vacancy



Organization: UN Children's Fund
Country: Tunisia
Closing date: 02 Jul 2017

**

Termes de Référencepour

un ConsultantInternational en appui la section éducation pour le livrable de

lutte contre le décrochage scolaire et l’éducation de la 2e chance **

1. Contexteet justification:

En Tunisie, plus d’un enfant sur 4 (28%) en âge d’être scolarisé au niveau secondaire n’est pas à l’école. Bien que l’école soit obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans, 50.000 adolescents de 11 à 14 ans se trouvent déscolarisés et 55.000 autres sont considérés comme étant en risque de décrochage (étude OOSCI Tunisie, UNICEF 2014). Plus de la moitié des 18-24 ans ont quitté l’école prématurément (données 2015, Eurostat, résultats de l'enquête PISA - OCDE, Programme international pour le suivi des acquis des élèves). Par ailleurs, le phénomène de l’abandon semble concerner davantage les garçons que les filles en Tunisie, ainsi que les régions rurales et les moins favorisées du pays. Par exemple, dans la région de Kasserine, il y a autant de garçons d’une classe d’âge du niveau secondaire à l’école qu’en dehors de l’école, alors que dans la capitale 83% des filles sont scolarisées au secondaire.

Conscient de l’importance de la lutte contre la déscolarisation, le Ministère de l’Education a lancé une série d’initiatives pour encourager les enfants ayant abandonné l’école à réintégrer le système éducatif. Dès 2016, la Tunisie a lancé une réforme ambitieuse dans le secteur de l'éducation. Cette réforme repose sur un plan stratégique qui comprend 9 objectifs stratégiques pour la période 2016-2020. Le septième objectif stratégique consiste à lutter contre le décrochage scolaire. En septembre 2016, le Ministère de l'Education, avec le soutien de l'UNICEF et de la Coopération Italienne, a lancé une campagne de communication intitulée «L'école récupère ses enfants», qui consiste principalement à sensibiliser un public sur le décrochage scolaire. Depuis lors, de nombreux débats et discussions sur la radio, la télévision et les médias sociaux ont eu lieu et préparé le terrain pour un programme national de lutte contre le décrochage scolaire.

Par la suite, en décembre 2016, dans le cadre de la campagne «l’école récupère ses enfants», le Ministère de l’Education avec l’appui de l’UNICEF a organisé durant trois jours un atelier de réflexion sur l’initiative «l’Ecole de le Deuxième Chance». Cet atelier avait pour objectif de penser et conceptualiser un modèle permettant aussi bien de prévenir le décrochage scolaire que de récupérer les enfants ayant abandonné l’école.

Le Ministère de l’Education (ME) et le Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi (MFPE), notamment, ont exprimé un besoin de soutien pour mettre en œuvre un ensemble de mesures permettant de créer un modèle national intersectoriel de lutte contre l’abandon scolaire. L’UNICEF a été sollicité pour apporter un appui technique et financier en vue de l’élaboration et du pilotage de ce modèle dans les prochaines années. **

2. Objectifs: **

L’objectif principal de la consultation est d’apporter un appui à la section éducation dans les premières étapes de démarrage du développement du modèle national de lutte contre l’abandon scolaire et en particulier de (i) élaborer un état des lieux sur les connaissances et expériences nationales et internationales existantes et (ii) soutenir la préparation d’un second atelier national de réflexion et échanges sur les expériences identifiées comme pertinentes dans le domaine. En termes d’objectifs spécifiques, il s’agit de: **

  1. Renforcer l’état des connaissances de l’UNICEF et des partenaires sur la littérature et les bonnes pratiques de modèles et approches existantes pour lutter contre l’abandon scolaire et faciliter le retour des enfants à l’école;
  2. Contribuer à établir les conditions nécessaires pour initier le développement de la conception du modèle d’éducation de la 2e chance dans un 2e temps
  3. Consolider le consensus national sur l’architecture globale du modèle de lutte contre le décrochage et les rôles respectifs des différentes institutions impliquées

3. Responsabilités, tâches et livrables du consultant: **

Tâches

Livrables **

Délai

o Proposer à l’équipe de l’UNICEF un format de fiche synthèse pour les expériences pertinentes à identifier et synthétiser

o Identifier, en consultation avec l’UNICEF, les expériences internationales de «dispositifs de 2e chance» ou similaire, qui soient pertinentes pour la Tunisie (un minimum de 8 expériences différentes)

o Identifier, en consultation avec l’UNICEF, les expériences nationales de «dispositifs de 2e chance» ou similaire, qui aient été mises en œuvre en Tunisie (un minimum de 4 expériences différentes)

o Identifier, en consultation avec l’UNICEF, les expériences internationales de «guichet unique» à l’attention des enfants et adolescents en dehors des structures éducatives (un minimum de 3 expériences différentes)

o Elaborer les fiches synthèses des différentes expériences

  1. Un document de consolidation et analyse des fiches synthèses identifiées ci-contre (un minimum de 15 fiches, 1-2 pages pour chaque fiche) décrivant l’architecture des dispositifs tant au niveau international qu’au niveau national et notamment: les acteurs et modes de gouvernance, les modèles économiques, les publics cibles leurs principales forces et faiblesse, leur financement, les outils et mécanismes de mise en œuvre, durée de mise en œuvre/intervention, coûts, etc. Le document devra également comprendre une analyse résumant les éléments les plus pertinents (2 à 5 pages maximum)

  2. Une présentation (format PPT ou similaire) à présenter au bureau de l’UNICEF et pendant l’atelier

1 mois après le début du contrat

o Appuyer la section Education dans la mobilisation et l’implication des partenaires dans la préparation et facilitation de l’atelier national sur la lutte contre l’abandon scolaire

o Identifier et contacter les experts pertinents pour de possibles interventions

o Définir les éléments de cadrage de chaque intervention (1-2 paragraphes sur les principaux points à traiter)

o Préparer les TDRs de l’atelier

o Participer activement à l’atelier y compris la présentation du produit 2

o Identifier les principales leçons apprises et suites à donner à l’atelier

  1. Une note conceptuelle de l’atelier comprenant les termes de référence de l’atelier et un synopsis de chaque intervention (1 paragraphe par intervention)

  2. Un rapport de synthèse des principales leçons apprises, accords et suites à donner à l’atelier (2 à 5 pages, avec en annexe, une compilation des différentes présentations)

15 jours après l’atelier

4. Durée, honoraires et lieu de la mission: **

La mission est estimée à un total d’environ 40 jours de travail à répartir sur une période d’environ 4 mois selon une programmation accordée avec le superviseur du présent contrat. Une partie de la mission, et notamment les livrables 1 et 3 pourront être réalisée sur la base d’une combinaison entre présence en Tunisie et travail à distance. Les livrables 2 et 4 nécessiteront une présence en Tunisie. Au total, au moins la moitié des 40 jours de travail devront être réalisés en Tunisie. Le nombre exact de jour sera défini sur la base des besoins techniques et d’une discussion préalable entre le consultant et l’équipe de l’UNICEF.

La rémunération, se fera à travers un lump sum incluant le coût d’un voyage en classe économique du pays de résidence à Tunis et retour. L’UNICEF assurera ou prendra en charge le transport du consultant pour les missions en dehors du Grand Tunis et remboursera le coût de l’hébergement sous réserve de dépôt de pièces justificatives de dépenses. Le consultant demeure toutefois entièrement responsable de toutes les formes d'assurance et doit signer une renonciation à la responsabilité de l'UNICEF en cas de dommages.

5. Profil attendu du consultant

Education:

  1. Un Diplôme universitaire dans l'une des disciplines pertinentes dans les domaines suivants: éducation, économie, MBA/MPA, ou disciplines connexes.

Expérience professionnelle:

  1. Un minimum de six (6) années d'expérience professionnelle générale
  2. Un minimum de deux (2) ans d’expérience dans le domaine des systèmes d’éducation de la 2e chance, employabilité des jeunes en situation de risque ou de rupture et/ou dans la formation professionnelle pour les jeunes
  3. Au moins une expérience de travail équivalente à la présente mission, en Tunisie, les pays du Maghreb et/ou dans un pays qui rencontre des défis comparables de décrochage scolaire
  4. Au moins une expérience de travail avec un organisme bilatéral ou multilatéral de développement
  5. Une expérience dans le secteur privé serait considérée comme un atout.

Compétences transversales:

  1. Compétences en communication et relations interpersonnelles, notamment dans la capacité à travailler en milieu multiculturel et sur le terrain.
  2. Sensibilité au genre, aux droits de l'homme et aux approches inclusives
  3. Possibilité d'intégrer différentes expériences, méthodologies et approches d'un large éventail de parties prenantes, d'organisations et d'experts techniques de secteurs multiples.
  4. Familiarité avec le mandat, les politiques et les stratégies de l’UNICEF.

Langues:

  1. Français écrit et parlé courant.Connaissance de l’Anglais comme un atout.

6. Supervision: Section et nom de la personne responsable **

Le consultant travaillera sous la supervision directe du chef de la section éducation du bureau de la Tunisie et en collaboration avec toute l’équipe de la section éducation. **


How to apply:

UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages qualified female and male candidates from all national, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of our organization. To apply, click on the following link http://ift.tt/2siZO4i